Le fort de Gisombre

ACTE 5: LA VISION

Au pied de la porte les héros se consultent rapidement sur ce qu’ils vont faire face a cette bizarre de nouvelle, une décision se prend rapidement, Achilles prend la tête du groupe pendant que Sayanel cours dans le village pour essayer de trouver une potion de soin pour guérir ces plaies. A leur arrivé au cimetière une armée de squelettes les accueils. Une petite elfe qu’ils ont croisés a quelques reprises dans l’auberge de Wrafton leur décoche immédiatement une flèche reconnaissant le groupe. Plusieurs cadavres on étés déterrer et quelques villageois sacrifier. Un autre elfe est bâillonner au pied de la femelle, un cercle magique dont émane une forte énergie se trouve dans le fond du cimetière.

Le combat commence donc sens perdre un instant. Morkai leur signal qu’il serait capable de contrer se cercle avec ces connaissances arcaniques, le groupe décide donc de longer la clôture pour s’y rendre. En chemin ils se font bombarder de flèche, l’elfe ainsi que la moitié des squelettes sont armé d’arc, le reste des squelettes les poursuivent leur barrant ainsi le chemin vers la sortie. Devant eux deux énormes chiens mort-vivants leur blocs le passage, les aventuriers se lancent donc dans la bataille et s’attaquent aux chiens. Des coups sont échangés, des volées de flèches percent l’air autour d’eux mais autres que les flèches de l’elfe aucune ne semblent les touchés. Les deux cabots attaques les jambes d’Achilles et Hazel se qui les renversent sur le sol et l’infection se fait ressentir en eux.

Morkai en profite pour lancer une flèche d’acide en direction d’un des chiens ce qui fait exploser la pauvre bêtes créant un vague d’acide qui vient tuer les quelques squelettes entourant Hazel. Laissant ainsi un passage à Morkai pour aller se refugier derrière une des mausolées et ainsi se protéger des flèches qui ne saisent de tomber du ciel. Pendant se temps l’elfe étranger réussi de se défaire de ces liens et de ce glisser furtivement vers son équipement, coucher sur le sol il tend son arc et tire une flèche directement dans le dos de l’elfe femelle qui l’avait capturé plus tôt.

Au même instant Sayanel arrive dans le cimetière prenant les squelettes de revers avec son épée illuminé d’une lumière divine et détruit sur son passage deux squelettes. Le combat soudainement prend une tous autres tournure, puisque Hazel et Achilles en profitent pour se relever et attaques la bêtes a quatre pattes devant eux. Plusieurs flèches sont échangés entres les deux elfes, plusieurs manquent mais quelques une touche leur cible dont la flèche fatale décocher par l’étranger qui vient se planter dans la gorge de son adversaire.

Les ennemis tombent ils ne restent que les squelettes dans le fond du cimetière qui continue leur pluies de flèches. Le groupe se rue vers eux, un peu surpris quelque flèches semblent de leur côtés puisqu’elles viennent se fracasser contre les cranes des squelettes. Morkai profitent de l’avantage de combat pour visiter le grand mausolée. Le combat maintenant terminé les aventuriers se remette des durs coups qu’ils viennent de subir. L’étranger en profite pour fouiller l’elfe pendant que tous le monde à le dos tournés et y trouve une petite lettre.

Après quelques échanges, le petit groupe apprend que lui aussi est envoyé par le prêtre Parlhe Pennhéron de l’église pour remplacer Chunn, le groupe en profitent pour le mettre a jour sur se qu’ils ont vue a date et qu’avec cette attaque il est maintenant clair qu’il y avait un motif caché dans l’exploration de cette tour. Le nouveau membre du groupe partage avec eux l’information trouvé sur la lettre de la femelle elfe.

J’ai bien reçu ton rapport au sujet de ces aventuriers. La prochaine fois que tu les voies, élimine ces fouineurs. Mélange le sang de dix personnes à l’élixir que t’apporte mon messager. Ensuite, trace le motif suivant au sol d’un cimetière, et verse le liquide sur les lignes. Cela devrait t’offrir les troupes nécessaires pour t’en débarrasser. Je ne suis plus très loin de la fin, alors fais en sorte que je ne sois pas interrompu. Comme tu le sais déjà, si tu te rends au second niveau du fort, le mot de passe est: “Du sol, la magie a été découverte.”
-Kalarel

Ils retournent tous ensembles vers l’auberge pour pouvoir enfin si reposer et en finir une bonne fois pour toute avec cette foutu tour. Pendant la nuit les héros font un rêve plutot troublant:

Vous passez une nuit assez agité, des sueurs froides coulent le long de vos tempes lorsqu’une figure apparait, dans vos rêves qui jusqu’ici étais tous a fait plaisant. Un vieil homme maigrichon à la barbe blanche entouré d’une ombre qui vous rappelle les mains qui était sortit du mur pour tuer le gobelin obèse rencontré plus tôt. L’homme marche dans le village de Havrefroid personne ne semble vous remarqué la peur des villageois peu se faire ressentir à des centaines de lieu d’ici. Les ombres autour du personnage le quittent pour attaquer les villageois rentrant par la bouche de leur cible et ressortant par leurs yeux, les victimes s’écroulent immédiatement sur le sol. Les ombres tant qu’a elle retourne vers le vieillard avant de s’attaquer au prochain villageois le plus proche.

Il marche ainsi jusqu’au centre du village, avec les villageois tombant comme des mouches autour de lui se relevant quelque instant après en goules assoiffé de sang, ces bêtes sauvages entrent dans les établissements pour massacrer les personnes qui tentent de se cacher. Vous tentez de frapper une goule qui se dirige vers un villageois mais votre coup ne semble pas l’affecter, le monstre passe au travers de vous et dévore sa victime. Votre regard est attiré de nouveau vers le vieil homme qui se tient debout devant des statues de pierre, elles représentent vous et vos compagnons inscrit sous les statues un écriteau: En mémoire des héros d’Havrefroid.

Au même moment éclate un rire diabolique venant du vieillard, l’armé de goules se rassemblant à ces pieds

“Havrefroid n’est que le début, des cités entière tomberont devant moi et pour chaque mort mes forces ne feront que grossir. Je suis le courroux d’Orcus nul ne peu résister à sa puissance prosterner vous devant lui ou mourrez, seulement pour revenir vous battre à mes côtés pendant que votre âme se fasse torturer par mon Dieu tous puissant ORCUS!!!”

En criant son nom les ombres l’entourant se disperse pour se diriger vers vous, mais au lieu de ressortir de votre corps fantomatique, l’ombre en prend contrôle, vous vous voyez maintenant à la troisième personne comme un oiseau qui vous épit d’un arbre. Vous marché lentement au travers de la foule de mort-vivant comme hypnotisé par ces paroles, vous portez maintenant une armure noir et à la main une épée à deux mains tachés de sang vous vous agenouillés devant le vieillard, vous vous réveillé au même instant que le vieil homme crie Orcus, le nom résonne dans votre tête quelque instant, les rayons du soleil entre dans votre chambre et viennent percé les idées sombres de votre rêve, vous êtes complètement en sueur et un drôle de sentiment se fait ressentir.

Malgré cet étrange rêve la nuit fut tous de même réparatrice et les aventuriers se remettent en route vers les catacombes de Gisombre. Après quelques couloir commun ils empruntent un nouveau passage pour arriver dans une longue pièce en forme de “t” cinq cercueil se trouve de chaque côté de la pièce avant l’intersection et au bout une grande porte en pierre. En se dirigeant vers la porte une magnifique peinture d’un dragon argenté est peint au plafond ou se trouve l’intersession, Sayanel reconnait immédiatement comme étant la divinité Bahamut, au même moment ou ils franchissent cette dites intersection les cercueils s’ouvrent dans un énorme vacarme et des squelettes en sorte et commencent à se diriger vers le petit groupe. Dans toute l’excitation une voix se fait entendre, une personne dans le groupe semble lire un des petits écriteaux au dessus des petits autels qui se trouve dans chaque extrémité du “t”.

Le dragon de Platine est mon roc,ma forteresse et mon sauveur. Il est mon fort, mon refuge et mon armure face aux ennemis de toute vie. Il me suffit de m’agenouiller et de le glorifier.

Sayanel décident donc de suivre les indications écrient et va s’agenouiller devant les autels pour prier son Dieu, au même moment que les squelettes levaient leur épées vers leur adversaire, une force semblent les rappeler puisqu’aussi rapidement qu’ils sont arrivés les squelettes retournent vers leur cercueils qui se referment sur eux.

Après avoir entrés dans la salle du fond, ils peuvent apercevoir un cercueil qui se trouve sur l’estrade de cette petite crypte. Quelques secondes seulement après avoir entré dans cette pièce le couvercle du cercueil saute littéralement en produisant un épais nuage de poussière. Un squelette humanoïde vêtu d’un harnois en sort, armé d’une épée longue.

La faille ne doit pas être rouverte! Crouasse-t-il. Dites-moi ce qui vous amène ici, ou préparez-vous à mourir.

Suite à une brève discutation avec l’apparition le groupe découvre que ce revenant n’est nul autre que l’ancien propriétaire de la tour le paladin Keegan. Suite à cette découverte Sayanel fesant partit lui même de cet ordre prend les devant dans la discution. Petit à petit ils réussisent à gagner la confiance de Keegan. Questionnant chaque membre du groupe pour voir les intentions réel de chaque individus, il se réfere à chaque fois à Sayanel pour qu’il confirme les dirent de ces camarades.

Après avoir convaincu Keegan de leur bonne intention il décident de remettre son épée Aecris à Sayanel.

Je ne puis me racheter en aucune façon, mais peut-être puis-je vous aider. Je suis incapable de quitter la crypte, mais il n’en est pas de même pour Aecris. Contrairement à moi. peut-être peut-elle expier ses fautes. Je vous la donne afin que vous purgiez le fort de Gisombre de ceux qui oeuvrent à la réouverture de la faille. Cherchez les faveurs de Bahamut près des autels et peut-être vous offrira0t0il aussi son aide.

Comments

vincemax

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.