Le fort de Gisombre

Un nouveau départ

Aucun moment de perdu contre un être aussi atroce, nos deux guerriers Achilles et Sayanel se jettent contre cet être immonde, suivi par Hazel qui leur laisse prendre un peu d’avance. Portios tant qu’à lui reste à l’écart et tend la corde de son arc. Le combat avec ce démon est officiellement commencé et plusieurs coups son échanger le boucher les attaques de son hache et utilise les corps autour de lui comme projectile.

Le combat semble en faveur de nos aventuriers quand soudainement le boucher commence une incantation, une sombre lueur noire commence à se former autour de ces mains et psalsomodie quelques paroles dans un dialecte inconnu. Une fois terminée les corps de ces pauvres victimes commencent à bouger vers le centre de la pièce formant une énorme abomination de corps pour former une personne géante avec le bras droit complètement formé de tête. Cette bête atroce attaque immédiatement les gens autour de lui. Prenant un des bancs il frappe dans le dos des trois héros attaquant le boucher fracassant se meuble de bois comme une vulgaire branche.

Focusant leur force de frappe sur le boucher, le brulant d’un feu divin et le taillant de leurs armes, le démon perdait de plus en plus l’avantage de combat qu’il avait créé avec sa conjuration. Il commence donc une seconde incantation qui fit exploser en milliers de morceaux sa créature. Ces ennemis recevant des fragments d’os leur lacérant la peau et lui absorbant le sang des cadavres le revigorant.

À ce point le boucher continua son carnage autant sur lui que sur ces ennemis, ce lacérant ou se coupant des membres entier avant d’attaquer ces proies, cela sembla lui donner force et précision puisque ces coups touchais à chaque occasions avec un force de frappe brutale. Cela ne dura qu’un certain instant puisque nos héros portèrent un coup fatal qui mit finalement fin au combat.

Sayanel décida d’enterrer le pauvre prêtre à l’extérieur, quand soudainement sortant de l’église:

vous pouvez entendre un bizarre de bruit émanant de la bâtisse à votre droite. La bâtisse tremble comme si un troupeau de taureaux serait sur le point d’en sortir défonçant le mur devant vous, mélanger avec des bruits d’agonies gutturales.

Ce qui en sort vous surprend autant que vous en êtes dégouttés, des enfants sortent tachés de sang et la peau bleue comme celle d’un cadavre, ils sortent de cette bâtisse avec des petits cris stridents, l’écume à la bouche. Tel un essaim de guêpes des centaines d’enfants posséder semble sortir par les portes et les fenêtres de cette veille bâtisse décrépit. Se bousculant et écrasant ceux tomber les un sur les autres les portes et fenêtres en sont maintenant bouché par ces créatures diabolique qui ne cessent d’arriver et qui se diriger vers vous assoiffé de sang.

Quand soudainement, une voix perçante venant du ciel se fait entendre :
Je marche parmi les dieux de l’ordre et les dieux du chaos.
Je canalise les deux, mais je ne deviens aucun.
Je suis le guerrier qui chevauche la fracture.
Tant que j’agis afin de maintenir l’équilibre, je suis sans péché.

Suivant ces paroles un cri agonisant venant des petites créatures suivit par un silence, ce qui avait déjà été pure et innocent s’écroulent sur le sol et une silhouette fait son apparition sur le coté de la bâtisse.

Après un brève discussion et présentation le groupe décide de suivre Kethael un jeune prêtre qui est en route vers Fallcrest qui on des problèmes avec les orques. Avant de quitter Kethael les aides à enterrer le corps du prêtre ainsi que de bruler les deux bâtisses.

Une fois arrivez dans la ville le prêtre vous propose de vous présenter au dirigeants. “Si vous cherchez à faire de l’argent ou bien aider à contrer le mal qu’Orcus impose sur Targos se sont les personnes à qui vous devez parler.” vous dit-il Vous vous dirigez donc vers la haute ville, de grandes bâtisses en bien meilleur état que ce qui était dans la première partit de la ville se tiennent devant vous. Il n’y a aucun doute que cette partit de la ville est habité par la bourgeoisies en voyant les gens si promenés avec leur linges en soie et leur pierres précieuses.
Plusieurs têtes se retourne vers vous, avec vos armures sur le dos tachés de sang et de boue causé par le dernières nuit passé à la belle étoile.

Vous continuez votre chemin pour vous retrouver devant la place forte de la ville deux gardes se tiennent devant la porte et semble reconnaître immédiatement le prêtre.
Les deux gardes se prosternent devant lui et semble l’éviter du regard quand il leur adresse la parole.
“Je désires présenté ces aventuriers au conseil”

Devant le conseil: "Même s’ils travaillent pour l’argent je vois en eux plus que des mercenaires, ils ont combattues et repousser les forces d’Orcus dans la région d’Havrefroid. Je crois qu’ils pourront vous être fort utiles contre XXOrcXX de plus je crois que cela n’est pas une coïncidence entre la monté en popularité d’Orcus et cette sombre nouvelle des attaques d’orques sur votre paisible ville. Leur expérience contre les forces du mal ne seront pas de trop.

Environ 40min de marches seulement et ils ont en vus les orques qui sont entrain de travailler à la construction de l’avant poste. Portios prend les devant comme éclaireur pour voir contre combien d’orque vont-ils être confronté. Après un bref regard sur le camp ennemis il commence à revenir vers ces camarades pour leur donné un contre rendu lorsqu’il entend un orque crié, sans regardé en arrière Portios sait immédiatement qu’il vient de se faire repérer et cours en direction du reste du groupe qui eux aussi on déjà commencé à courir vers lui.

Les orques ne perdent pas un instant s’armant de lance et de haches ainsi que quelques arbalètiers qui renverse une charrette pour se camoufler attendent maintenant de pied ferme ces intrus. De plus un chaman sort de la tente sceptre en main criant des injures aux “imbéciles qui osent venirent les déranger”.

Un nouveau combat est entamé, coups de lance et d’épée son échangés. Les héros sont accueillies par les carreaux ennemis qui les blessent gravement, le chaman ne cesse de les attaqué avec son totem et ces animaux spirituel qui sortent de leur plan astral qu’un court instant pour leurs arracher leur chair avant de disparaitre à nouveau.

Mais heureusement pour eux Hazel est à leur côté avec ces douces pensés qui referme leur plaies, les orques tombent petit à petit leur redonnant un peu espoir. Un flèche bien placé et le chaman s’écroule au sol, étant le dernier orque qui étais encore vivant les héros sont bien content que se combat soit terminé, un combat qui fut bref mais qui leur occasionna plusieurs graves blessures.

Prenant un instant pour se reposer avant de retourner vers Fallcrest, il fouille la tente du commandant et trouve une orbe sur un piédestal qu’ils décident d’amener avec eux comme preuve de leur travail accomplit. Devant le conseil les héros sont remercié et récompensé, l’orbe est envoyé à la tour des mages et une triste nouvelle leur est annoncé un petit village voisin à subit les attaques des orques et se font demandé s’ils pourraient aller voir ce qui c’est passé.

À leur arrivé un mur complet de la petite muraille est détruite plusieurs maisons ont été brulé et des cadavres gisent sur le sol, ils décident donc de suivent le piste dans la forêt qui n’est pas difficile à détecter puisque tous les arbres ont été arrachés pour faire place aux armes de guerres utilisé pour leur assaut. Le petit groupe se lance un peu têtes baissés et se font accueillir par un projectile qui est nulle autre le cadavre d’un villageois lancé à l’aide d’une catapulte.

View
Le boucher fou

Le chemin de retour se fais sans vraiment de problème quelques bêtes sauvages ici et la qui finirent dans votre assiette, mais rien de vraiment dangereux. Les quelques jours de marche bien tranquille comparativement aux dernières semaines passées au Fort de Gisombre sont les bienvenues, vous laissant ainsi vous remettre de vous blessures et reprendre de vos forces.
A votre arrivez vous apercevez ou ce tenais les grandes murailles de la ville de Farkla un espace vide ou seulement deux bâtisses tiennent encore debout le reste de la ville à complètement été anéantit.

Une grosse bâtisse à la gauche qui ressemble à un énorme dortoir avec un toit en boit qui semble pourrit par les intempéries. En face de vous la deuxième bâtisse, se trouve au bout du chemin sur le quelle vous vous tenez, une petite église fait en pierre avec quelques vitraux brisée qui semble taché de sang. Mais ce qui retient le plus votre regard est ce qui se trouve entre vous et cette bâtisse, un homme dans la trentaine tournant en round s’arrachant les cheveux de la tête tout en marmonnant “le boucher fou, le boucher fou” à répétition.

Les membres forment le signe d’Orcus.

Aussi extraordinaire que cela puisse être cela n’est pas ce qui vous dérage dans ce bizarre de paysage mais plutôt les dizaines de jambes et de bras près de lui, qui semble avoir été placé pour former quelque chose qui vous est encore inconnue de votre point de vue. L’homme qui se tient tous près de se carnage ne semble pas être dérangé par les centaines de mouches qui tournes autour de ces restes humains ou bien de l’odeur putride qui en dégage, vous remarquez aussi que outres ces bottes l’homme est à peine taché de sang et qu’il ne vous à aucunement remarquez depuis votre arrivez, le dernier détail que vous voyez dans ce paysage grotesque est plusieurs lignés de sang comme si quelques choses avait été traîné jusqu’à l’intérieur de l’église.

Quand vous ouvrez les deux grandes portes de l’église, une vision d’horreur vous frappes, ce que vous veniez de voir à l’extérieur n’étais qu’un avant goût de ce qui se trouve à l’intérieur, au même instant que les portes se sont ouvertes vous vous êtes rendus compte que l’odeur ne venait pas des membres estropiés qui pourrissaient au soleil mais bien de l’intérieur de l’église puisque chacun de vous se retient pour ne pas vomir.

Sur les bancs sont accoter les cadavres sans leurs membres comme pour assister à la messe, sur les bancs de le droite les cadavres non plus de têtes elle semblent disperser un peu partout dans l’église, un petit tas dans un coin, quelques unes dans des piques et le restant dans les lampions la bouche ouverte faisant sortir la lumières des lampions allumés. Le prêtre Parlhe Pennhéron qui vous avais donné la quête n’a pas été épargné non plus, crucifié sur le mur du fond juste au dessus d’où il donnait ces sermons habituels. Sa cage thoracique est ouverte ces entrailles sortant de lui pour former un pentagramme dont il est au centre.

Le prêtre n’est pas le seul à avoir gardé ces membres les femmes aussi au pied de l’autel font partit de ce théâtre de folie. Elles ont été elles aussi torturés comme le restes des personnes dans cette pièce lugubre, lacérés de la tête aux pieds elles sont placés sur l’estrade soit à quatre pattes ou les jambes écartées avec des lampions ou divers objets trouvés dans l’église dans leur orifices.

Au milieu de cela vous voyez la personne responsable de ces actes immondes. Un homme corpulent pas très grand tenant dans sa main un hache de boucher, l’homme se tenant debout est complètement nue, mais au lieu de voir sa peau se sont ces muscles que vous apercevez comme si on lui aurait arraché la peau de sur son corps.

AAAH, des nouveaux adorateurs d’Orcus approcher mes enfants et venez rejoindre la messe, ouvrez votre esprits devant la beauté de notre Dieu!

View
ACTE 6: Kalarel

*Résumé écrit trois mois plus tard n’est point détaillé et peu ne pas être exact

Leur rencontre avec le paladin Keegan semble avoir donné un regain d’énergie au petit groupe, ils sont maintenant prêt à continuer leur chemin. En route vers le dernier couloir, un étrange symbole graver sur les pierres au sol les arrêtent brusquement.

Après une brève observation Sayanel déduit que cette rune est déclanché au touché mais ne peu en dire plus. Il décide de prendre les devant et essaye de sauter par dessus. Malheureusement sa taille imposante dans un petit couloir joua contre lui et arriva pied joint sur la rune. Au même instant ou ces sabots touchèrent le sol une terreur soudaine s’empara de lui, ne contrôlant plus ces jambes il se mit à courir. Un vacarme de combat et des cris d’agonie hante maintenant son esprit. Plusieurs voix se font attendre suppliant Keegan d’arrêter se massacre.

Keegan mon chérie comment a tu pu faire cela à tes propre enfant arghhhh!

De retour à la réalité Sayanel fait face à un mur surpris par ces compagnons qui maintenant l’entour lui demandant ce qui c’étais passé. Après quelque instant afin de laissé à Sayanel le temps de bien reprendre ces esprits, Achille décide à son tour d’effectuer un saut pour passer la rune. Prenant un élan Achille réussit à passer la rune sans difficulté. Il en profite pour jeter un coup d’œil au coin du couloir pour voir ce qui leur attend, quatre autres glyphes barrent leur chemin jusqu’à la porte. Dans un éclair de génie Morkai propose de créer un disque flottant et de transporté les gens en toutes sécurité au dessus des glyphes jusqu’au bout du couloir.

Maintenant réunit et les glyphes derrière eux, un autre obstacle se dresse devant eux une énorme porte de pierre bloque la route. Aucune pognée, serrure, mécanisme semble à porter de vue. Les héros se consultent quelques instants et tous d’un coup le barbare récitent ce que leur avait dit plus tôt le chef des gobelins :

Et la vie s’éteint dans les ténèbres

Un bruit sourd se fait entendre et la pierre s’élève dans un nuage de poussières. Devant eux des marches s’enfoncent dans l’ombre, au pied de ces marches une petite lueur peut se faire voir. Achille prend les devant dans les marches suivie par ces compagnons tous un peu honteux de ne pas avoir trouver la réponse à ce problème avant un demi-orque qui semble plus grogner que parler la plus par du temps.

Des trainées de sang écarlate recouvrent le sol et finissent au niveau d’une grille recouvrant le sol de cette cathédrale plongée dans l’ombre. Toutefois, une lueur bleu-vert émane de colonnes de cristal. L’estrade située contre le mur est semble être à l’origine de tout le sang. Du reste, un humain vêtu d’une robe noire s’y tient, un poignard levé au-dessus de la tête, psalmodiant des prières à l’attention du seigneur démon Orcus! Un tatouage représentant un crâne de bélier lui recouvre le visage. De grosses chaînes permettent de descendre dans le puits central.

Leur entré ne fut en aucun cas subtile des vampiriens et des barbare fanatiques se jetèrent immédiatement sur eux. Rien ne peux les surprendre dans se donjons à se point, armes déjà en mains les héros ne font qu’une bouché de leur adversaires.

Sans perdre un instant les aventuriers décident de descendre le long des chaînes, mais avec le sang qui en découlent les chaînes sont extrêmement glissante et les héros se retrouvent têtes premiere15 mètres plus bas. Enfoncez dans un véritable cauchemar. Des filets de sang leurs coulent dessus et forment un bassin au centre de la pièce.

Un portail noir et béant domine le mur nord et quelque chose pousse contre l’amas de ténèbres qu’il arbore, comme si un mince film seulement le retenait une créature armée de griffes puissante. Des runes incandescentes ont été tracés au pied de ce portail. Face à lui, près du mur opposé, se dresse une imposante statue d’Orcus qui désigne le portail au moyen d’un sceptre surmonté d’un crâne. À l’est, une volée de marches mène à une plate forme sur laquelle se trouve une petite fosse flanqué de deux statues d’Orcus, plus modeste que la précédente. À l’ouest, une autre série de marches s’élève jusqu’à un autel en os encadré par de grosses colonnes. Un humain équipé d’une armure lourde et potant un sceptre lui aussi surmonté d’un crâne se tient derrière cet autel. Il a les yeux fermés, un livre est ouvert devant lui et il psalmodie une prière sourde.

Un rude combat s’enclenche, une armée de squelettes les attaques, des ombres sortent du portail et Kalarel du haut de l’estrade se camoufle derrière les colonnes pour leur lancer des trait d’ombre de plus de longue incantation lui permet d’attaquer avec des tentacules laissant les héros inertes les prenant au cou les asphyxiant. Le combat dura ce qui semble être une éternité pour les aventuriers, au bout de leur force il ne reste plus que Kalarel à combattre, malheureusement la moitié de leur groupe est au sol inconscient seul tiennent Sayanel et Hazel. Hazel se fait soudainement agripper par une des griffes du portail qui la renverse et commence à la traîné vers cette étrange porte vers un plan obscur et probablement démoniaque.

Sayanel étant pris avec Kalarel ne peu aller l’aider et continue donc ces attaque contre ce puissant prêtre des ombres. Sur le point de disparaître dans le portail Hazel repensant à toutes les horreurs vécu dans cette tour depuis la création du portail et ce qui arriverais si l’ouverture vers le Gisombre étais réalisé, les horreurs qui marcheraient sur cette terre. Elle ne pouvait laisser cela arriver. Puissant dans ces dernières force elle repoussa les griffes autour de ces jambes se releva d’un coup sec ramassa son fléau au passage et d’un un même élan se mit a courir et tournoyer son fléau assénant un coup puissant dans les cotes de Kalarel qui s’étendit sur le sol immédiatement les cotes complètement cassé et la cage thoracique défoncé.

Hazel ne perdu pas un instant pour porter secours à ces compagnons au sol qui avaient grandement besoin de soins. Pendant se temps Sayanel en profita pour fermer un fois pour toute se portail de terreur.

À la fermeture une fois gutturale se fais entendre :

Nous nous reverrons héros votre fin est proche!

Ayant grandement de soin et de repos les héros utilise le parchemin reçus plus tôt pour revenir au village de Fallcrest. De retour ils se font remercié par le Seigneur et le mage Valthrun qui leur offre hospitalité gratuitement pour aussi longtemps qu’ils en ont besoin ainsi que les soins par le clergé. Une fois remis sur pied le groupe décide de partir aussitôt chercher leur récompense au près de Parlhe Pennhéron dans la petite ville de Farkla.

View
ACTE 5: LA VISION

Au pied de la porte les héros se consultent rapidement sur ce qu’ils vont faire face a cette bizarre de nouvelle, une décision se prend rapidement, Achilles prend la tête du groupe pendant que Sayanel cours dans le village pour essayer de trouver une potion de soin pour guérir ces plaies. A leur arrivé au cimetière une armée de squelettes les accueils. Une petite elfe qu’ils ont croisés a quelques reprises dans l’auberge de Wrafton leur décoche immédiatement une flèche reconnaissant le groupe. Plusieurs cadavres on étés déterrer et quelques villageois sacrifier. Un autre elfe est bâillonner au pied de la femelle, un cercle magique dont émane une forte énergie se trouve dans le fond du cimetière.

Le combat commence donc sens perdre un instant. Morkai leur signal qu’il serait capable de contrer se cercle avec ces connaissances arcaniques, le groupe décide donc de longer la clôture pour s’y rendre. En chemin ils se font bombarder de flèche, l’elfe ainsi que la moitié des squelettes sont armé d’arc, le reste des squelettes les poursuivent leur barrant ainsi le chemin vers la sortie. Devant eux deux énormes chiens mort-vivants leur blocs le passage, les aventuriers se lancent donc dans la bataille et s’attaquent aux chiens. Des coups sont échangés, des volées de flèches percent l’air autour d’eux mais autres que les flèches de l’elfe aucune ne semblent les touchés. Les deux cabots attaques les jambes d’Achilles et Hazel se qui les renversent sur le sol et l’infection se fait ressentir en eux.

Morkai en profite pour lancer une flèche d’acide en direction d’un des chiens ce qui fait exploser la pauvre bêtes créant un vague d’acide qui vient tuer les quelques squelettes entourant Hazel. Laissant ainsi un passage à Morkai pour aller se refugier derrière une des mausolées et ainsi se protéger des flèches qui ne saisent de tomber du ciel. Pendant se temps l’elfe étranger réussi de se défaire de ces liens et de ce glisser furtivement vers son équipement, coucher sur le sol il tend son arc et tire une flèche directement dans le dos de l’elfe femelle qui l’avait capturé plus tôt.

Au même instant Sayanel arrive dans le cimetière prenant les squelettes de revers avec son épée illuminé d’une lumière divine et détruit sur son passage deux squelettes. Le combat soudainement prend une tous autres tournure, puisque Hazel et Achilles en profitent pour se relever et attaques la bêtes a quatre pattes devant eux. Plusieurs flèches sont échangés entres les deux elfes, plusieurs manquent mais quelques une touche leur cible dont la flèche fatale décocher par l’étranger qui vient se planter dans la gorge de son adversaire.

Les ennemis tombent ils ne restent que les squelettes dans le fond du cimetière qui continue leur pluies de flèches. Le groupe se rue vers eux, un peu surpris quelque flèches semblent de leur côtés puisqu’elles viennent se fracasser contre les cranes des squelettes. Morkai profitent de l’avantage de combat pour visiter le grand mausolée. Le combat maintenant terminé les aventuriers se remette des durs coups qu’ils viennent de subir. L’étranger en profite pour fouiller l’elfe pendant que tous le monde à le dos tournés et y trouve une petite lettre.

Après quelques échanges, le petit groupe apprend que lui aussi est envoyé par le prêtre Parlhe Pennhéron de l’église pour remplacer Chunn, le groupe en profitent pour le mettre a jour sur se qu’ils ont vue a date et qu’avec cette attaque il est maintenant clair qu’il y avait un motif caché dans l’exploration de cette tour. Le nouveau membre du groupe partage avec eux l’information trouvé sur la lettre de la femelle elfe.

J’ai bien reçu ton rapport au sujet de ces aventuriers. La prochaine fois que tu les voies, élimine ces fouineurs. Mélange le sang de dix personnes à l’élixir que t’apporte mon messager. Ensuite, trace le motif suivant au sol d’un cimetière, et verse le liquide sur les lignes. Cela devrait t’offrir les troupes nécessaires pour t’en débarrasser. Je ne suis plus très loin de la fin, alors fais en sorte que je ne sois pas interrompu. Comme tu le sais déjà, si tu te rends au second niveau du fort, le mot de passe est: “Du sol, la magie a été découverte.”
-Kalarel

Ils retournent tous ensembles vers l’auberge pour pouvoir enfin si reposer et en finir une bonne fois pour toute avec cette foutu tour. Pendant la nuit les héros font un rêve plutot troublant:

Vous passez une nuit assez agité, des sueurs froides coulent le long de vos tempes lorsqu’une figure apparait, dans vos rêves qui jusqu’ici étais tous a fait plaisant. Un vieil homme maigrichon à la barbe blanche entouré d’une ombre qui vous rappelle les mains qui était sortit du mur pour tuer le gobelin obèse rencontré plus tôt. L’homme marche dans le village de Havrefroid personne ne semble vous remarqué la peur des villageois peu se faire ressentir à des centaines de lieu d’ici. Les ombres autour du personnage le quittent pour attaquer les villageois rentrant par la bouche de leur cible et ressortant par leurs yeux, les victimes s’écroulent immédiatement sur le sol. Les ombres tant qu’a elle retourne vers le vieillard avant de s’attaquer au prochain villageois le plus proche.

Il marche ainsi jusqu’au centre du village, avec les villageois tombant comme des mouches autour de lui se relevant quelque instant après en goules assoiffé de sang, ces bêtes sauvages entrent dans les établissements pour massacrer les personnes qui tentent de se cacher. Vous tentez de frapper une goule qui se dirige vers un villageois mais votre coup ne semble pas l’affecter, le monstre passe au travers de vous et dévore sa victime. Votre regard est attiré de nouveau vers le vieil homme qui se tient debout devant des statues de pierre, elles représentent vous et vos compagnons inscrit sous les statues un écriteau: En mémoire des héros d’Havrefroid.

Au même moment éclate un rire diabolique venant du vieillard, l’armé de goules se rassemblant à ces pieds

“Havrefroid n’est que le début, des cités entière tomberont devant moi et pour chaque mort mes forces ne feront que grossir. Je suis le courroux d’Orcus nul ne peu résister à sa puissance prosterner vous devant lui ou mourrez, seulement pour revenir vous battre à mes côtés pendant que votre âme se fasse torturer par mon Dieu tous puissant ORCUS!!!”

En criant son nom les ombres l’entourant se disperse pour se diriger vers vous, mais au lieu de ressortir de votre corps fantomatique, l’ombre en prend contrôle, vous vous voyez maintenant à la troisième personne comme un oiseau qui vous épit d’un arbre. Vous marché lentement au travers de la foule de mort-vivant comme hypnotisé par ces paroles, vous portez maintenant une armure noir et à la main une épée à deux mains tachés de sang vous vous agenouillés devant le vieillard, vous vous réveillé au même instant que le vieil homme crie Orcus, le nom résonne dans votre tête quelque instant, les rayons du soleil entre dans votre chambre et viennent percé les idées sombres de votre rêve, vous êtes complètement en sueur et un drôle de sentiment se fait ressentir.

Malgré cet étrange rêve la nuit fut tous de même réparatrice et les aventuriers se remettent en route vers les catacombes de Gisombre. Après quelques couloir commun ils empruntent un nouveau passage pour arriver dans une longue pièce en forme de “t” cinq cercueil se trouve de chaque côté de la pièce avant l’intersection et au bout une grande porte en pierre. En se dirigeant vers la porte une magnifique peinture d’un dragon argenté est peint au plafond ou se trouve l’intersession, Sayanel reconnait immédiatement comme étant la divinité Bahamut, au même moment ou ils franchissent cette dites intersection les cercueils s’ouvrent dans un énorme vacarme et des squelettes en sorte et commencent à se diriger vers le petit groupe. Dans toute l’excitation une voix se fait entendre, une personne dans le groupe semble lire un des petits écriteaux au dessus des petits autels qui se trouve dans chaque extrémité du “t”.

Le dragon de Platine est mon roc,ma forteresse et mon sauveur. Il est mon fort, mon refuge et mon armure face aux ennemis de toute vie. Il me suffit de m’agenouiller et de le glorifier.

Sayanel décident donc de suivre les indications écrient et va s’agenouiller devant les autels pour prier son Dieu, au même moment que les squelettes levaient leur épées vers leur adversaire, une force semblent les rappeler puisqu’aussi rapidement qu’ils sont arrivés les squelettes retournent vers leur cercueils qui se referment sur eux.

Après avoir entrés dans la salle du fond, ils peuvent apercevoir un cercueil qui se trouve sur l’estrade de cette petite crypte. Quelques secondes seulement après avoir entré dans cette pièce le couvercle du cercueil saute littéralement en produisant un épais nuage de poussière. Un squelette humanoïde vêtu d’un harnois en sort, armé d’une épée longue.

La faille ne doit pas être rouverte! Crouasse-t-il. Dites-moi ce qui vous amène ici, ou préparez-vous à mourir.

Suite à une brève discutation avec l’apparition le groupe découvre que ce revenant n’est nul autre que l’ancien propriétaire de la tour le paladin Keegan. Suite à cette découverte Sayanel fesant partit lui même de cet ordre prend les devant dans la discution. Petit à petit ils réussisent à gagner la confiance de Keegan. Questionnant chaque membre du groupe pour voir les intentions réel de chaque individus, il se réfere à chaque fois à Sayanel pour qu’il confirme les dirent de ces camarades.

Après avoir convaincu Keegan de leur bonne intention il décident de remettre son épée Aecris à Sayanel.

Je ne puis me racheter en aucune façon, mais peut-être puis-je vous aider. Je suis incapable de quitter la crypte, mais il n’en est pas de même pour Aecris. Contrairement à moi. peut-être peut-elle expier ses fautes. Je vous la donne afin que vous purgiez le fort de Gisombre de ceux qui oeuvrent à la réouverture de la faille. Cherchez les faveurs de Bahamut près des autels et peut-être vous offrira0t0il aussi son aide.

View
ACTE 4: EN ROUTE VERS LE FORT

Après une bonne nuit de sommeil les héros sont près à partir finalement pour le Fort. Se rendant à la porte principale les gens du village les félicitent pour leur exploit contre Dendefer. À la porte le Seigneur Padraig et Valthrun les attends les remerciant des dangers qu’ils on prie pour aider le village. Valthrun remet à Morkaï un parchemin de téléportation pour pouvoir revenir au village rapidement une fois leur tache au Fort terminé.

En route Morkaï en profite pour partager les informations qu’il eu acquit la veille à propos de Gisombre. Leur trajet jusqu’au Fort se fait sans problème mais une fois les pieds sur le terrain une drôle de sensation se fait ressentir, plus un bruit ne se fait entendre, le vent est tombé et on dirait que des personnes les épient mêmes s’ils sont complètements seuls.

Ils procèdent alors vers les donjons du Fort qui est le seul chemin dégagés du tas de ruines qu’est devenue cette bâtisse. À l’intérieur des gobelins montent la garde sur la première pièce. Un combat sans suit sans grand effort de la part de nos héros autres le fait que Sayanel se fit avoir par un piège et tomba dans un trou infesté de rats les gobelins ne résistèrent pas très longtemps aux assauts des envahisseurs.

Un gobelin par contre réussi d’échappé à leur attaque, le groupe tenta de le poursuivre dans le long couloir mais le perdirent de vue lorsqu’il franchi une porte. Après avoir franchi la porte et en descendirent les marches, le gobelin n’étais toujours pas en vue, mais ils remarquèrent deux portes caché qu’ils ouvrirent sans difficultés. À leur gauche des marches qui mènent à une petite porte et leur droite des marches qui descend vers se qui semble plus être une caverne que le reste des pièces ou ils ont été qui sont faite de dalles et de pierres taillés.

Pensant que le gobelin aurait peut-être utilisé un de ces chemins secret, ils décidèrent de descendre les marches pour retrouver leur fuyard. Dans ces cavernes peu illuminé, ils se firent accueillirent par des morts vivants. Sayanel et Achilles se firent agripper par ces corps mort ce qui restreint leur mouvement mais le reste du groupe s’occupant de ces revenant sans problèmes. Au fond de la pièce ils virent un coffre fermé avec une phrase inscrite au dessus. Après la lecture, le barbare dit le mot “honneur” et le coffre s’ouvra pour dévoilé une armure d’écaille noir que le paladin enfila aussitôt.

De retour à la croisé des chemins ils prennent les marches et ouvrirent la porte qui donna sur une petit chambre de fortune fermé par deux murs fait de rideaux. Sur un petit lit se trouve un gobelin obèse qui se réveilla entouré par un groupe plus qu’hétéroclite. Sans perdent un instant les héros dégainèrent leur armes et lança incantation en direction de sa tas de graisse. Leur demandent la pitié, ils leur dit le mot de passe pour pouvoir continuer au deuxième étage, l’instant d’après des bras fait d’ombre sortent du mur contre lequelle le gobelin était appuyer pour lui ouvrir le ventre laissant un trou béant.

Le rideau tombe, le groupe se retourne pour voir qu’ils sont maintenant entouré de gobelins dans se petit coin de pièce. Suite à ce combat les héros commencent à ressentir quelques signes de faiblesses et décident donc d’arrêter quelques instants le temps de fouiller la pièce. Ce qui permit à Morkaï de trouver une baguette magique. Ils continuent leur chemin dans un nouveau couloir qui se présent devant eux pour se retrouver quelques instants après dans une salle de torture occupé par quelques gobelins et un bourreau hobgobelin, qui n’hésitèrent pas un instant à se lancer sur le groupe.

Armé de tisonniers l’hobgobelin brule ses adversaires et se dirige vers un de ces instruments de torture préféré la vierge de fer, une structures de bois remplis de piques ou on peu enfermer ces victimes. À l’ instant où Sayanel s’en approcha l’hobgobelin le poussa à l’intérieur et un gobelin en ferma le couvercle. Sayanel était donc à leur merci le reste du groupe devait agir le plus rapidement possible pour aider leur compagnon.

Une fois la pièce sans danger Hazel aida son compagnon Sayanel à sortir de cette machine macabre. Sur le hobgobelin Achilles y trouva une merveilleuse armure de peau. Quelque instant après la fin du combat les aventuriers entendent une voix venir des cellules, un petit gobelin nommé Splug y est prisonnier, leur disant que s’il le libérait il pourrait les guider dans les quelques pièces du premier étages qu’il connait, il pourrait aussi porter leur matériel, une seconde ne pu passer avant qu’il reçoive le sac d’Achilles en plein visage:

Suit moi au pas, ou la froideur de ma hache viendra glacer ton sang chaud de gobelin!

Exténués par tous ces combats consécutifs mener par cette vermines gobelines qui ne semblent jamais diminuer en nombre, ils décident donc de revenir vers le village pour reprendrent de leur force et réparés armes et armures. En vue du village les portes du village sont closes et plusieurs silhouettes armées apparaissent sur les remparts. L’une d’elles est le Seigneur Padraig qui leur crie:

Nous sommes en grand danger! Plusieurs villageois ont disparu et les morts du cimetière se relèvent. Nous craignons que ces créatures n’en sortent pour se jeter contre nos portes avant de nous emmener dans la tombe.

View
ACTE 3: LE REPAIRE DE DENDEFER

A peine sortit du village, les héros se font surprendre par un guet-apens de kobolds, un lanceur de sorts fait cracher du feu d’une tête de dragon, des lances et des pierres sortent des buissons. Le combat commencent en défaveur du groupe puisquent tous les membres se sont fait toucher et plusieurs en sont même très mal en point.

Mais même désorganisé comme ils le sont les héros réussissent en sens sortir quand même sens perte dans leur rang, une bonne partie du combat à retomber sur les épaules d’Achilles qui était dans son élément, en péril entourés par les ennemis il fut la clé du combat.

Nos aventuriers continus alors lors chemin vers le repaire du dénommé Dendefer, leur marche fut peu longue puisque le petit campement indiqué sur leur map par Seigneur Padraig se trouvait à seulement deux kilomètres du village. Arrivé à porter du campement des kobolds un petit boisé les séparait et une chute pouvait se faire entendre à l’arrière.

Pour la première fois depuis leur formation le petit groupe tentât de mettre en place une petite stratégie pour essayer de surprendre les kobolds qui vaguaient à leur occupation autour du ruisseau qui découlait de la chute.Ironiquement se fut le demi-orque barbare qui s’en tira le mieux et se rapprocha le plus possible du campement s’en se faire détecter.

Malheureusement pour Sayanel ces sabots dans un petit boisé de feuilles mortes et de brindilles fut une expérience plus compliqué qu’il avait imaginé, puisque tous les kobolds se précipitèrent dans un petit cercle runique se trouvant à proximité à l’exception d’un kobold avec une fronde qu’il commença alors à tournoyer au dessus de sa tête. Au même moment que les javelines des kobolds se mirent à voler nos deux guerriers chargea tête baissées dans le groupe ennemi.

Pour Chuun le plan allait beaucoup plus en sa faveur en se rendant de l’autre côté du boisé, il surprit un kobold camouflé dans un buisson avec une arbalète en main, voulant profiter de l’effet de surprise Chuun n’hésita pas un instant et l’attaqua avec sa lance. Morkaï lui qui était restait à l’écart analysa la situation, gardant son calme face à cette petite horde d’ennemis, il décida de lancer une puissant sort de son grimoire voyant ces 3 compagnons, Hazel ayant rattrapé ces coéquipiers, entouré d’environ une dizaine de ces sales bêtes à la tête de rat. Quelques instant après les kobolds se retrouve tous au sol, à l’exception de deux kobolds qui résistèrent au charme, les autres se trouvèrent au pays des rêves à la merci de nos héros.

Voyant l’opportunité Achilles et Hazel en profitèrent pour attaqué les êtres sans défenses pendant que Sayanel distrais les deux kobolds encore debout. Pendant ce temps Chuun en pleine escarmouche eu plus de misère qu’il avait visualisé sur la tournure de son combat, le kobold caché dans son abri était donc protéger par le feuillage et cela prit plusieurs échanges avant que Chuun puisse en venir à bout.

Morkaï voyant le succès fulgurant de son premier sort ne perdit pas un seul instant pour sa prochaine incantation et lançant un disque flottant qui éclatât en pleine mêlée et tuant le reste des ennemis qui était endormis. Enchainant ces attaque Morkaï lança ensuite un rayon de givre vers le kobold frondeur qui tentait de se sauver vers la chute voyant le massacre que ces camarades venaient de subir, la cible du sort survit à l’attaque mais était maintenant ralentit.

Maintenant que la majorité des ennemis devant lui étaient tombés, Achilles décida de charger les 3 kobolds au sud qui tentaient de traverser le ruisseau pour aller les rejoindrent dans le cercle runique. Hazel et Sayanel restèrent dans le cercle pour y finirent les quelques ennemis restant. Ayant reçu quelque coups depuis le début du combat, Hazel fit tournoyer son fléau tentant d’en finir avec les kobolds et inspirant ces alliés en même temps leur soufflant de douce pensé inspiratrice les revigorant d’énergies.

Morkaï voyant Achilles foncé dans un autre groupe de kobolds décida d’aidé son compagnon usant de préstidigitation il émit un bruit de dragon derrière eux pour créer un distraction, croyant que ces petites bêtes stupides s’agenouilleraient devant leur maitre spirituel. Mais au lieu de cela l’idée du magicien se retourna contre eux et les kobolds eux un regain de force et attaqua en formation le barbare qui reçut 3 coups de lance simultané.

Le combat approchait maintenant à sa fin Hazel et Sayanel vinrent rejoindre Achille pour lui porter main forte. Il ne restait plus que le fuyard qui était toujours entrain de se diriger vers la chute, mais Chuun soudainement sortit du boisé pour l’achevé d’un coup de lance bien placé au niveau de la jugulaire.

Tous les ennemis tombés, les héros pris quelque instants pour reprendre leur soufflent et fouiller les corps, Chuun tant qu’a lui médita après leur avoir pointé le repaire caché derrière la chute. Sur les dépouilles Morkaï trouva un petit pendentif représentant un dragon sous lequel a été gravé un crâne pourvu de cornes de bouc, que Sayanel identifia comme une représentation stylisée du seigneur démon des morts-vivant, Orcus.

Maintenant près à continué leur aventure, Morkaï propose de créer un disque flottant pour porter une personne rapidement au travers de la chute pour jeter un coup d’œil et faire une retraite expéditive usant le disque en cas de problème. Ayant mal calculé la largeur de la chute Hazel s’étouffa en passant au travers de la chute, avec l’écho de la caverne il n’avait aucune doute que la dizaine de kobolds se retrouvant devant elle ne l’avait entendu, Morkaï la fit revenir aussitôt auprès d’eux. Un nouveau combat était sur le point de commencer.

Les aventuriers décident d’attendent à l’extérieur les kobolds, mais après quelques instants sans rien se passé, Achilles et Sayanel décident de chargé à l’intérieur. Ils passent donc la chute fonçant sur leur ennemis la chance de leur côté avec les pierres mouillés, aucun des deux ne perdirent pieds et fut sur leur ennemis dans le temps de le dire. Cela prend peu de temps que les ennemis commencent déjà à tomber, le reste du groupe font leur entré pour voir déjà quelques cadavres sur le sol. Ils se joignent sans hésiter au combat. Faisant un coup magistral et tuant d’un coup un des frondeurs kobolds Hazel lâcha un cri mi-humain mi-bête pour intimider ces adversaires, ce qui mit en déroute quelques kobolds.

Le combat semblent à leur faveur quand soudainement un cor se fait entendre du fond de la caverne et quelque instant après un énorme gobelin qui ne peu être que Dendefer fait apparition avec deux kobolds armée d’épée courte et de bouclier. Voyant cette nouvelle menace nos héros se ruent vers l’entré ou est apparu Dendefer bloquant ainsi les kobolds dans la salle et les obligeant à faire un détour leur laissant un belle marge de manœuvre pour s’occuper de Dendefer.

Avec sa charge Achilles laissa aller sa rage intérieure enchainant coup critique après coup critique, faisant saigner Dendefer tel le porc qu’il est. Dendefer subissant autant d’attaque d’un même adversaire s’acharna avec sa hache sur Achilles, peu importe se queSayanel essayer de faire pour avoir son attention, Dendefer était bien décider d’en finir une bonne foi pour toute avec ce sale demi-orque.

Finalement Achilles s’écroula sur le sol, Dendefer se tourna vers Sayanel pour enfin répondre à son défi divin, profitant de cette opportunité, Hazel lança des sorts de guérisons sur Achilles pour le remettre sur pied le plus vite possible avant de le perdre à tous jamais. Toujours à l’arrière Morkaï s’occupait des quelques kobolds restant que le reste du groupe avait oublié à la vue de la sale gueule de Dendefer, prenant en tenaille le groupe depuis l’arrivé de Dendefer cela leur donna un peu plus de place pour respiré.

Les deux seul kobolds restant fit finalement leur apparition pour se faire accueillir par un givre de glace ralentissent leur mouvement, avant même qu’ils puissent se rendre vers leur adversaire,Dendefer tomba au combat. Qui porta le coup fatal cela est difficile à dire dans toute cette mêlée, cela aurait pu être n’importe qui. Les deux kobolds restant tenta de fuir voyant leur maitre tomber au combat, ils ne firent que quelques pas avant que le groupe ne se jettent sur eux fendant l’air de leur arme et faisant couler le sang de ces pauvres bêtes maintenant à leur merci.

Le combat enfin terminé nos héros prirent quelques instant pour se reposé et fouillé cette petite grotte et leur adversaires. Ils trouvèrent sur Dendefer une hache à deux mains qu’Achilles pris sans hésitation une petite clé ouvrant un coffre dans le fond de la grotte ainsi qu’une lettre avec le message suivant:

Mon espion de Havrefroid nous invites à nous méfier des voyaguers qui traversent la région. Cela n’a sans doute plus d’importance, car dans quelques jours, la faille sera ouverte. Havrefroid deviandra alors le garde-manger de tous ceux que le Seigneur Orcus m’enverra.

Dans le coffre ils trouvèrent une cotte de maille naine ainsi que plusieurs pièces d’or. De retour au village Morkaï se dirigea immédiatement vers la tour du magicien tandis que le reste du groupe se fraya un chemin vers la demeure du Seigneur Padraig. Il remit au Seigneur la preuve que Dendefer ne sera plus une menace pour le village d’ Havrefroid, la tête encore sanglante qu’Achilles avait coupé avec sa propre hache, ils récupérèrent leurs part et allèrent vers l’auberge pour y finir leur soirée.

Après avoir conté ces exploits à Valthrun, Morkaï se fit inviter à sa table et même offert un repas, suite à une longue discussion avec le mage Morkaï apprit beaucoup de chose au sujet du Fort de Gisombre et ce qu’il pouvait refermer. Maintenant dans sa chambre à l’auberge Morkaï allait-il partager les nouvelles informations qu’il avait obtenues avec le groupe qui venaient tous juste de lui voler sa part de la récompense ou gardera t’il cela pour lui.

De nombreux dangers attendent maintenant nos héros dans cette tour avec un passé mystérieux, cela mènera t’il à la fin de nos héros ? Ces ce que nous allons voir lors de leur prochaine aventure dans le Fort de Gisombre.

View
ACTE 2: Havrefroid

En route vers Havrefroid nos héros discutent et commence à faire connaissance de leur nouveau compagnons. Plusieurs jours les séparent d’ Havrefroid, toujours silencieux le moine Chuun prend les devants sur la route du Roi pour bien s’assurer que la route est sans danger.

Voici déjà quelques jours que nos aventuriers sont partit sans même rencontrer une seul âmes quand soudainement Chuun et Hazel apercoivent des kobolds caché derrières les rochers tentant une embuscade. Après qu’Hazel est avertit le reste du groupe du danger imminent Chuun décida de surprendre lui aussi le groupe ennemis, allant furtivement dans le bois pour attaquer les kobolds dans leur flan. Quand soudainement sans avertissement Achille et Sayanel charge la tête baissés dans les kobolds criant comme des bêtes sauvages. Les kobolds nurent aucune chances devant ce groupe.

Même si aucun plan n’avait été établis, ou même une simple stratégie mise en place, en quelque instants seulement les kobolds se retrouvèrent au sols se vidant de leur sang, un des kobolds esseyant de fuire mais son destin nommé Hazel le rattrapa aussi vite, un énorme coup de fléau au crane qui éclata en milles morceaux suivi d’une fontaine de sang et le combat fut terminé aussi rapidement qu’il commenca. Le reste de leur voyage se fut sans problème, ils réussissent à se rendent à l’auberge Wrafton dirigé par une jeune femme souriante qui les accueillent comme de vieilles connaissances.

Le lendemain le groupe se mêlent aux villageois d’Havrefroid et se séparent pour visiter le village. Chuun reste dans la place du marché pour pouvoir mendier au près des villageois tandis que Morkaï se dirige vers la Tour de Valthrun pour y trouver grimoires et incantations. Sayanel décide de suivent discrètement Morkaï, étant un tiffelin, le paladin ne lui fait pas encore tous à fais confiance surtout de la façon dont il avait agit face au moine la journée précédente. Son code de conduite lui dicte pourtant de ne pas juger son prochain mais un être mi-humain mi-démon reste quand même un être malsain à ces yeux et décide de rester vigilant, il ne le connait que depuis une journée après tous.

Pour ce qui est de Hazel et d’Achille ils restent près de l’auberge dans la place du marché regardant les villageois au travaillent. Hazel n’étant pas très alaise avec les humains aime mieux rester à l’écart et de se faire oublier. Tandis qu’Achille souhaite seulement le plus rapidement possible manier sa lance au combat et attend impatiemment accoter sur un arbre le retour du reste du groupe pour pouvoir repartir hors du village.

En début d’après-midi le groupe finit par ce rassemblé près du puits ou Chuun mendiait dans la place centrale. Morkaï leur fait part qu’il à rencontré l’érudit du village le mage Valthrun et qu’il ne lui donnerait pas accès à ces archives avant de prouver qui il est vraiment.

Il a ainsi appris que le Seigneur Padraig aurait besoin t’aide avec les kobolds du coin. Le groupe rencontre donc le Seigneur qui leur fait part de son problème un campement de kobolds non loin du village attaque les routes et les fermes depuis quelque temps, diriger par un gobelin deux fois plus gros que la moyenne portant un casque en fer avec d’énorme crocs, il se fait surnommer Dendefer par les villageois.

Padraig leur offre une belle récompense pour la tête de Dendefer. Le groupe accepte donc de venir en aide au petit village. Chacun pour leur raison personnel, Hazel voit la bourse au bout du chemin, Morkaï se voit déjà à l’intérieur de la tour nez dans les livres entrain d’absorber le plus de savoir possible, Achille pour voir le sang couler d’un ennemi qui pourrait lui être enfin de taille et bien sur un sac remplis d’or aide toujours à faire pencher la balance.

Pour ce qui est de Sayanel il est sans l’ombre d’un doute qu’une vile créature comme Dendefer doit être radié de se monde étant le justicier de Béhémut il est de son devoir de régler se problème, il prend donc cette mission comme quête personnel et ainsi châtier cette infâme bête de ces terres.

Tant qu’a Chuun cela lui pris quelque instant avant de se décider, ne voulant pas s’écarter de la quête donné par son maitre il décida de méditer pour pouvoir contacter son maitre, une fois en trance il vit plusieurs images d’un énorme gobelin avec une hache massacrant plusieurs villageois et piant des caravanes de marchands. Il ne fallut pas plus à Chuun pour savoir ce qu’il devait maintenant faire.

View
ACTE 1: La rencontre!

Le jeune groupe hétéroclite se forma grace à un temple de Bahamut réputé pour sa cartographie situé dans le village de Havrebois, le temple avais affiché une annonce avec récompense. Une petite mission bien facile pour un petit groupe, se diriger vers Havrefroid pour localiser le Fort de Gisombre et de remettre au temple un plan exhaustif du Fort.

Ces donc ainsi que nos cinq héros se rencontrère, dans le temple, acceptant la quête du moine Parlhe Pennhéron. Tous différent les un des autres Hazel, Sayanel, Achille,Morkaï et à la tête du groupe Chuun.

Chuun avait été nommé pour dirigé se groupe, étant au monastère depuis plusieurs mois avec son maitre pour pursuivre son entrainement, son maitre cru bon d’envoyer son disciple découvrir se monde immense.

Et ces ainsi que nos héros partirent à l’aventure tous ensemble pour la première fois!

Première session le 27 janvier 2012

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.